Bien s’organiser pour mieux gérer son temps

Bien s’organiser pour mieux gérer son temps

Quand on est blogueuse et salariée à côté, ce n’est pas toujours facile et évident de bien s’organiser. On a parfois l’impression de ne pas avoir assez de temps ou d’énergie pour tout faire. Etre enfermée dans un bureau 35h par semaine, aux heures où je suis le plus productive, ce n’est pas le mieux pour avoir une autre activité à côté. Même si j’ai mis un peu de temps à trouver mon rythme, maintenant que je suis plutôt bien rodée, je tenais à partager avec vous mes astuces pour mieux gérer son temps, qui pourront vous être utiles si vous avez une activité de freelance en parallèle à votre activité de salarié ou si vous avez un projet d’entrepreneuriat en plus de vos études par exemple, mais également dans votre vie au quotidien.

Bien connaître ses capacités et ses limites

La première chose à connaître quand on veut mener plusieurs projets de front, c’est soi-même. Avoir une connaissance précise de ses capacités et de ses faiblesses est notre meilleur atout. Ainsi, on peut organiser son emploi du temps en fonction, sans être sur les rotules au bout d’un mois. Car avoir des projets c’est bien, mais si c’est pour se ruiner la santé ce n’est pas la peine. Le but est donc de connaître les heures auxquelles vous êtes le plus productif et surtout le plus efficient, car quand on partage sa journée entre le boulot, les projets, les enfants, les courses, le chien et le ménage, on a intérêt à être efficace dans le moins de temps possible. Pour ma part, je ne dois partager mon temps qu’entre mon travail de salariée, mon blog, mes projets d’école et l’entretien de mon appartement. Et c’est déjà pas mal.

Avant de déterminer les horaires auxquelles je suis la plus efficiente, j’ai mis quelques années. Et pour ça, la fac m’a bien aidée. Avoir cours de 8h à 10h puis de 18h à 20h et le lendemain de 14h à 18h, m’a permis de me rendre compte des moments où ma concentration est à son maximum et des heures où j’ai juste envie de faire la sieste. C’est comme ça que j’ai remarqué que j’étais le plus productive entre 8h et 13h. Le reste de la journée, il ne faut pas trop m’en demander, et encore moins entre 14h et 17h où mon cerveau semble se mettre en stand-by chaque après-midi. Bien sûr, c’est tout à fait personnel. Il y a des gens qui sont hyper productif de 20h à minuit et d’autres dans l’après-midi. Il n’y a pas vraiment de règle là-dessus, ça dépend de chacun. L’important est de déterminer les plages horaires où vous êtes le plus à même de travailler.

Organiser son temps en fonction de ses contraintes

Alors si je suis efficace entre 8h et 13h et pas du tout entre 14h et 17h, vous l’aurez compris, ce sont des heures pendant lesquelles je suis au travail et je ne peux donc pas travailler pour le blog. Mais de connaître mes capacités m’aide également à organiser ma journée de salariée. Ainsi, je fais les tâches qui demandent le plus de réflexion le matin et je me laisse celles qui sont moins “intellectuelles” pour l’après-midi. Mais alors, si tout le temps où je suis efficiente, je le passe sur mon lieu de travail ou dans les transports, comment je peux me libérer du temps pour travailler sur mes projets ?

Je ne suis pas quelqu’un du matin et pourtant c’est là que ma concentration est à son maximum. L’idée, c’est donc de se lever plus tôt. Typiquement, je me lève à 7h, je me prépare et à 8h, quand je suis prête, je travaille pendant une demi-heure sur mon blog. Certes, ce n’est pas énorme, mais comme je le disais plus haut, l’important c’est d’être efficient. Pendant cette demi-heure je suis aussi productive que si je travaillais de 14h à 16h par exemple. Et sur 5 jours de travail, j’ai ainsi pu travailler 2h30 sur mes projets en étant hyper productive. Evidemment, je profite également de mon samedi et de mon dimanche matin pour travailler, généralement de 10h à 13h, soit pour rédiger soit pour aller faire des photos (ce qui peut aussi être l’après-midi).  Bien-sûr, rien ne m’empêche de travailler derrière mon ordinateur les soirs en rentrant du travail, mais si vous me suivez sur Instagram vous le savez, je suis souvent à l’extérieur (ce qui est aussi du travail soit dit en passant). Et les soirs où je suis chez moi, j’ai beaucoup de mal à me motiver à travailler pour le blog. Ce ne sont pas mes horaires tout simplement.

L’année dernière j’avais écris un article dans lequel je vous dévoilais combien de temps me prenait un article. Et je vous disais passer en moyenne 25h à bosser sur mon blog par semaine. Aujourd’hui mes journées ont bien changé et ma manière de travailler aussi. Si vous avez fait le calcul, vous comprenez que je passe beaucoup moins de temps derrière mon ordinateur à bosser pour le blog depuis que je suis salariée à temps plein. Toutefois, je suis beaucoup plus en contact directement avec les marques, je passe la majorité de mes soirées avec d’autres blogueuses, avec des chargés de relation presse, et même avec des créateurs. Si je ne prends pas en compte les soirées où je suis à l’extérieur, je travaille en moyenne 10h par semaine sur mon blog (hors soirées presse sinon je fais remonter le compteur à 25h par semaine).

Tenir son planning à jour

Quand on est freelance ou quand on se lance dans un projet, il est important de bien organiser ses plages de travail en tenant son planning des tâches à jour. Il est d’autant plus important de le faire, quand on a peu de temps pour travailler sur ses projets.

Personnellement, je me suis créé un calendrier éditorial sur le site Trello. J’organise mon planning pour le mois suivant, en prenant compte de mes contraintes. Ca ne sert à rien que je me programme 20 articles sur le mois alors que je sais que je ne pourrais en rédiger que 8 maximum. L’idée avec le calendrier éditorial, c’est de savoir à l’avance quel jour je vais publier quel article, de me tenir informée de l’avancée de chaque article grâce à la fonctionnalité “checklist” et donc d’organiser mon temps consacré au blog en fonction. Chaque mois en cours, je travaille sur la programmation du calendrier éditorial du mois suivant, même si je n’ai pas rédigé tous les articles du mois en cours. Par exemple, nous sommes au mois de mars et je sais déjà quels articles je vais publier sur mon blog jusqu’à mi avril. Si j’ai des demandes de marques, elles s’ajoutent à partir de la mi-avril. En ce qui concerne mes propres articles personnels, je peux évidemment changer ou alterner si j’ai envie de parler d’un sujet plutôt qu’un autre au moment de la publication. Mais ça me permet d’avoir un aperçu de tout ce que je dois faire dans le mois. Et de cette façon, je sais quels articles écrire en premier, quelles photos je dois faire en priorité, quand je dois programmer des séances photos avec des photographes pour avoir des visuels à temps en fonction de mon calendrier éditorial.

Encore une fois, je vous explique mon fonctionnement personnel, car cela dépend de chacun en fonction de son projet, de sa façon d’être etc. Mais avoir un planning bien organisé, avec chaque tâches programmées pour chaque horaire si besoin, ça peut vraiment vous faire gagner en efficacité.

Se fixer des objectifs et des priorités

Pour chaque projet, il y a des impératifs. Que ce soit les impôts, les projets clients, les commandes fournisseurs, il existe des priorités auxquelles on ne peut pas échapper. Ce sont donc des tâches qu’il faut réaliser en premier puisqu’on ne peut pas y déroger. Pour ma part, c’est le cas notamment des articles sponsorisés, pour lesquels je me suis engagée auprès d’une marque. Ce sont ceux-là auxquels je dois m’atteler en priorité et que je ne peux pas décaler dans mon calendrier éditorial.

Aussi, chaque dimanche, je me fixe deux-trois objectifs à réaliser avant le dimanche suivant. Parmi ces objectifs je fixe en premier les impératifs comme énoncé juste avant, et en fonction un autre objectif personnel. Typiquement cela peut être : “1. Rédiger l’article de mardi. 2. Faire des photos pour la marque x. 3. Faire mon administratif”. C’est important de se fixer des objectifs réalisables et en nombre réduit. Si vous vous fixez des objectifs longs comme le bras et que vous n’en réalisez pas la moitié, vous serez démotivés. Encore une fois, établir vos priorités vous aidera à être efficace.

Tous ces conseils sont subjectifs et je vous livre seulement le reflet de ma propre expérience. J’ai moi-même pioché quelques astuces auprès de blogueuses hyper organisées, qui se reconnaîtront surement. Car autant se le dire, les trois premiers mois où j’ai allié activité salariale et blog, j’ai réduit mon activité sur le blog de 60%. Aujourd’hui j’ai augmenté de 50% mon activité par rapport au mois de septembre. Mais je suis tout de même 40% en deçà de ce que j’avais l’habitude de publier quand j’habitais Nancy. Mon objectif à terme est d’augmenter d’encore 1/3 mon activité pour proposer du contenu 2 fois par semaine, chaque semaine. J’ai donc encore une marge de progression concernant mon organisation et mon efficience.

J’espère que ces conseils pourront vous être utiles au quotidien, si vous êtes blogueurs aussi, freelances, entrepreneurs ou parents, puisque vous pouvez adapter ces conseils pour mieux gérer les emplois du temps de chacun au sein de votre vie de famille, par exemple. 🙂

mieux gérer son temps

Et vous, quelles sont vos astuces pour apprendre à mieux gérer son temps ?

 

Bien s’organiser pour mieux gérer son temps

 
 
00:00 / 00:08:53
 
1X
 
Suivre:
Partager:

6 Commentaires

    • Pauline
      Auteur
      15 mars 2018 / 12:41

      Je suis ravie qu’il t’ait plu 🙂

  1. 12 mars 2018 / 13:43

    Quel article au top !

    Malheureusement de mon côté c’est très difficile car je suis CM pour le Club Med et cela me prends énormément de temps et du coup moins pour le blog mais bientôt c’est les vacances !

    Bises ma jolie !

    Emily de PTT

    • Pauline
      Auteur
      15 mars 2018 / 12:42

      Merci Emily 🙂
      Tu sais, je pense que tout est question d’organisation et que tu peux gérer ton boulot de CM avec ton blog 😉

  2. 13 mars 2018 / 11:39

    Hello ! En effet c’est une vraie organisation que de tenir un blog en dehors de son activité salariée, y’a pas vraiment de miracle mais plutôt du travail intelligent qui va sûrement porter ses fruits ! et je vois que nous avons à peu près la même vision des choses 🙂 Bon courage à toi et bonne continuation !!

    • Pauline
      Auteur
      15 mars 2018 / 12:44

      Oulala oui ! Pas facile d’inclure son blog dans sa vie de salariée ! Mais avec de bonnes habitudes on y arrive 😉
      Bonne continuation à toi aussi !

Laisser un commentaire