La gratitude ou être reconnaissant de ce qu’on a

La gratitude ou être reconnaissant de ce qu’on a

Dans notre vie de tous les jours, on a tendance à trop se focaliser sur le négatif. N’avez-vous jamais remarqué, que quand quelque chose de négatif et quelque chose de positif se produisent simultanément dans une journée, on a tendance à ne retenir que le négatif ? C’est bête, car on se ruine notre quotidien tout seul, pour rien. Et si on avait le pouvoir, en nous, de rendre notre routine moins morose et d’être heureux plus souvent ? J’avais déjà évoqué l’idée de profiter de l’instant présent, plutôt que d’être dans l’attente, qui aide à voir le positif dans chaque chose et donc à être plus heureux. Une autre méthode, un autre “pouvoir” que l’on a en nous qui peut être grandement utile dans la quête du bonheur, c’est de pratiquer la gratitude. Mais alors, qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi et comment faire pour l’appliquer ? La gratitude, c’est l’idée d’être reconnaissant de ce qu’on a. Etre conscient de la chance qu’on a au quotidien pour toutes les jolies choses qui nous arrive. Ca permet de relativiser quand quelque chose de négatif se produit. Il ne faut pas oublier que c’est justement parce que tout n’est pas tout rose tout le temps qu’on apprécie d’autant plus le bonheur des petits riens.

Pourquoi pratiquer la gratitude ?

Parce que ça permet d’éviter le stress. Stresser, c’est se focaliser sur le manque, le manque d’argent, le manque de temps, d’énergie, de compétences, de savoir-faire, le manque d’amour, de confiance, de reconnaissance. Stresser, c’est avoir peur du manque, quel qu’il soit. Et croyez moi, je sais de quoi je parle. Alors si le stress peut donner des ailes parfois et être un moteur pour le dépassement de soi, globalement c’est quand même particulièrement néfaste pour la santé. Pratiquer la gratitude au contraire, c’est se concentrer sur ce qu’on a et sur ce qu’on a de beau, sur ce qui nous rend heureux. Du coup, ça aide à relativiser et donc à être moins sujet au stress et à l’anxiété.

Parce que ça aide à mieux dormir. En exprimant votre gratitude avant de vous coucher, vous vous concentrez sur les choses positives de votre journée, de votre vie et les problèmes accumulés dans la journée paraissent moins gros (tout est question de relativiser). Comme la gratitude aide à diminuer le stress, on est dans de meilleures dispositions pour s’endormir sereinement et donc, pour mieux dormir. CQFD.

Parce que ça rend plus heureux. Tout simplement. N’est-ce pas ce que nous recherchons tous ? La quête du bonheur n’est-elle pas le but ultime de notre existence ? Se focaliser sur ce pour quoi nous sommes reconnaissants permet d’éviter de rester trop longtemps dans un état d’esprit négatif. En se concentrant sur les choses positives de notre quotidien, on se sent naturellement apaisé et plus on exprime sa gratitude, plus on trouve des raisons d’être reconnaissants chaque jour et donc des raisons d’être heureux.

Comment pratiquer la gratitude ?

Je pense qu’il existe plusieurs manières de pratiquer la gratitude. Vous pouvez tenir un journal et écrire chaque jour toutes les choses qui vous rendent heureux et pour lesquels vous êtes reconnaissant. Si vous avez l’habitude de méditer, ça peut aussi être le bon moment pour introduire cet aspect dans votre quart d’heure de méditation. Pour ma part, comme je ne suis pas à l’aise avec le fait de méditer (j’y travaille, peut-être un jour…), je pratique la gratitude au quotidien, généralement à deux occasions. La première, c’est quand je me sens dépassée et stressée et que j’essaie de relativiser. Je me mets alors à lister toutes les choses pour lesquelles j’ai une belle vie. Je suis reconnaissante d’avoir un travail, d’être en bonne santé, que ma famille soit en bonne santé, d’avoir un appartement lumineux, d’être entourée par mes amis, de pouvoir découvrir des nouveaux produits chaque jour, d’avoir pu m’offrir ce petit sac qui me faisait de l’œil, d’avoir mangé ce gâteau aux saveurs incroyables, de m’être réveillée en entendant les oiseaux ce matin, etc. Voilà l’idée. Je liste à peu près tout et n’importe quoi jusqu’à ce que mon niveau de stress soit redescendu.

La deuxième occasion pendant laquelle je pratique la gratitude, survient lorsque je me sens bien. Mais alors vraiment bien. Quand il vient de se passer quelque chose qui m’a fait spontanément dire “ah oui, j’ai de la chance.” Je me sens projetée dans une bulle de plénitude qui me donne envie de remercier le ciel, le destin, Dieu, ma bonne étoile, appelez-le comme vous voulez, pour toutes les belles choses qui se produisent dans ma vie.

Parfois, j’exprime ma gratitude quand je suis dans les transports et que je m’ennuie aussi. Parfois quand je marche et que je laisse mon esprit vagabonder. Il n’y a pas de règles. L’essentiel, c’est de le faire à son rythme et quand on le souhaite.

Et vous, vous avez l’habitude d’être reconnaissant pour ce que vous avez ?

Découvrez la version audio de cet article en bas de la page 😉

être reconnaissant

La gratitude ou être reconnaissant de ce qu’on a

 
 
00:00 / 00:05:37
 
1X
 
Partager:

9 Commentaires

  1. 4 novembre 2018 / 20:59

    C’est un très bel article ! Je suis moi aussi dans une démarche de gratitude vis-à-vis de ce que j’ai dans ma vie 🙂 J’essaye de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

  2. 5 novembre 2018 / 12:56

    Je pratique la gratitude depuis quelques temps et ça ne me change la vie ! Il m’arrive tellement de choses fantastiques, de chances, de positivité, depuis que je me concentre sur la positif, que je suis reconnaissante de ce que j’ai, que j’écris également sur mon carnet du bonheur toutes les bonnes choses qui me rendent heureuse et je remercie l’univers pour tout ce que j’ai 🙂 Certains trouvent ça étrange et un peu loufoque, mais ça marche réellement !

  3. 5 novembre 2018 / 14:00

    J’ai appris à l’être ! J’ai du apprendre à m’aimer, à aimer ce que je suis, à être indulgente avec moi-même et être reconnaissante de ce que j’ai ! Çà n’a pas été naturel, il m’a fallu apprendre, alors que je trouve que c’est essentiel pour être bien dans sa peau !

  4. 5 novembre 2018 / 15:42

    Moi j’aime bien lister le soir avant de dormir 3 choses positives qui me sont arrivées pendant la journée. Ca permet de relativiser et de terminer la journée sur une note positive 🙂

  5. 5 novembre 2018 / 16:44

    Très bel article sur la gratitude. J’essaie d’être toujours reconnaissance des petits bonheurs que j’ai au quotidien et de savourer des petits rien qui m’apportent de la joie et du bonheur. Je me satisfaits de ce que j’ai et suis contente de mes petites réussites.

  6. 5 novembre 2018 / 17:29

    Merci pour ce bel article. Pour moi, la gratitude est une véritable façon d’être, une manière pure et simple de penser et de ressentir les choses et d’apprécier les “petites” choses qui nous entourent.

  7. Serena
    6 novembre 2018 / 14:33

    Coucou,
    Pour ma part j’aime bien noter ne serait-ce que mentalement 3 choses positives par jour, ça fait du bien et ça aide à relativiser les mauvaises pensées. Puis petit à petit on devient plus positif aussi 🙂
    Des bisous !

  8. manguecocoblog
    11 novembre 2018 / 18:05

    Coucou Pauline !

    Je trouve que c’est une idée formidable d’avoir intégré un format audio à cet article ! Je suis tout à fait d’accord avec toi, pratiquer la gratitude semble anodin et pourtant ça peut nous remplir d’une telle satisfaction ! <3 C'est choisir de lutter contre la facilité de la négativité. Merci pour cette dose d'inspiration ! <3

    Gros bisous !

  9. elodiebulte
    12 novembre 2018 / 16:22

    je trouve ton article sympa 🙂

    c’est vrai qu’ il est important d’être dans la gratitute pour attirer de bonne choses !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :