Préparer son voyage en Israël

Préparer son voyage en Israël

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous le savez, j’ai passé ma semaine en Israël. Une semaine riche en émotions, en paysages et en soleil (mes coups de soleil peuvent en témoigner). Mais  avant de partir, j’avais quelques interrogations sur la préparation de ce voyage. Et il faut se le dire, les renseignements touristiques sur Israël ne sont pas faciles à trouver sur le web ! Faut-il un visa ? Que prendre dans ma valise ? Faut-il beau et chaud ? Est-ce comme un printemps à Paris ? Car si Israël fait pas mal parler de lui, ce n’est pas forcément pour ses stations balnéaires et son tourisme. Et je sais que beaucoup d’entre nous (moi la première) pensent que ce n’est pas une destination sûre. Tant d’interrogations auxquelles je vais donc tenter de répondre dans cet article.

Est-ce qu’Israël est une destination de vacances sûre ?

C’est l’une des questions que vous m’avez le plus posée sur les réseaux. “Ce n’est pas la guerre là-bas ?”, “Tu ne crains pas un attentat quand tu y es ?”, etc. Effectivement, quand on entend parler d’Israël c’est pratiquement toujours en raison du conflit Israëlo-palestinien. Et j’étais bien la première inquiète quand ma soeur m’a annoncé qu’elle allait passer un an là-bas. Mais entre ce qu’on entend dans les médias et la réalité, il y a parfois un monde. Les journalistes voulant faire du sensationnel à tout prix, ils ont tendance à maximiser la réalité des choses. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de conflit. Simplement qu’il ne faut pas croire au pied de la lettre ce qu’on entend à la télé.

Le conflit israëlo-palestinien est bien réel et les frontières gardées par l’armée en témoignent. Mais tout n’est pas qu’un champ de ruine. Ni côté Israël ni côté Palestine. Les gens sortent, travaillent, font du sport, la fête, vivent comme n’importe lequel d’entre nous.

De plus, le service militaire étant encore en vigueur en Israël, l’armée est présente partout dans le pays. Les gens ont un profond respect pour les forces de l’ordre (on ne peut pas dire que ce soit le cas en France…) qui patrouillent en permanence. De ce que j’ai pu voir en l’espace d’une semaine, Israël me paraît plus sûre que Paris. D’ailleurs, j’ai plus peur d’un attentat à Paris qu’en Israël, soit dit en passant.

Faut-il un visa pour aller en Israël ?

Pour partir en vacances en Israël, seul votre passeport valable encore plus de 6 mois, est nécessaire. Pour un séjour de moins de 3 mois, aucun visa n’est requis. Avant de partir, toutes les personnes que je connais m’ont conseillé de faire tamponner mon passeport sur une feuille hors de mon passeport (car certains pays arabe, le Liban, l’Iran ou le Pakistan notamment, refusent l’entrée sur leur territoire si vous avez le tampon israélien). Mais aujourd’hui, votre passeport n’est plus tamponné automatiquement. A la place, les autorités israéliennes vous délivrent une petite carte comprenant toutes les informations de votre passeport qui sont nécessaires pour votre séjour.

Quelle est la meilleure période pour partir en Israël ?

En se renseignant un peu, on lit que la meilleure période pour la météo est de mars à mai car les températures sont idéales (en juillet-août les températures sont trop chaudes pour profiter pleinement). Personnellement, j’y suis allée au mois de février et je n’ai eu qu’une demie-après-midi de pluie. J’ai eu entre 20 et 22 degrés toute la semaine, j’ai attrapé des coups de soleil et je me suis même baignée.

Que mettre dans sa valise pour une semaine de vacances en Israël au mois de février ?

Pour faire simple, imaginez le mois de mai-juin en France et prévoyez votre valise en conséquence. Des pantalons fluides, un maillot de bain, une paire de tong, des baskets pour marcher toute la journée dans les villes pavées, des t-shirts sans manches et des pulls pour le soir. Si la journée il fait vraiment très bon, les soirées sont plutôt fraiches. Surtout après avoir pris le soleil la journée durant.

Comment se rendre en Israël ?

Il faut compter environ 4h30 d’avion pour faire Paris-Tel Aviv. Il y a une heure de décalage horaire avec la France (+1). Mais vous pouvez également prendre l’avion au départ de Lyon ou d’Amsterdam.

Quelle est la monnaie en Israël et le niveau de vie ?

La monnaie utilisée est le shekel. Pour 1€ comptez environ 4 ou 5 shekel (cela dépend de votre taux de change). Pour ma part, j’ai eu 1€ pour 4,24 ILS (shekels) sur place à Tel Aviv contre 1€ pour 3,23 ILS à l’aéroport avant de partir.

Concernant le niveau de vie en Israël, il est plutôt élevé. Si vous habitez Paris, aucun différence ou presque (parfois même légèrement plus cher que la vie parisienne). Mais si vous habitez en Province la différence va vous étonner. Que ce soit les transports, les restaurants ou les musées, ce n’est pas bon marché !

Comment se déplacer en Israël ?

Les israéliens se déplacent énormément en voiture, ce qui créé beaucoup de traffic aux entrées et sorties des villes. Vous pouvez également prendre le train pour vous déplacer. Personnellement, je me suis déplacée uniquement en bus car plus économique que le train et en plus, le réseau est très bien développé. Comptez 1h en bus pour faire Tel Aviv – Jérusalem par exemple.

 

J’espère avoir pu répondre à quelques questions que vous vous posiez peut-être concernant ce pays. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ci-dessous 🙂

Suivre:
Partager:

8 Commentaires

  1. 14 février 2018 / 11:46

    les photos sont magnifiques, ça donne envie

  2. 14 février 2018 / 22:40

    Très sympa ton article ! 🙂 C’est vrai que ça a l’air vraiment dépaysant, et je suis d’accord avec toi : si l’on s’arrête à tout ce que l’on entend dans les médias, on ne voyage plus… =)

    • 18 février 2018 / 11:28

      Exactement ! Et c’était très dépaysant effectivement 🙂

  3. 15 février 2018 / 15:21

    Super cet article j’ai adoré 😀 j’aime tellement voyagé que tu viens de bien me donner envie avec cette jolie destination 🙂

    • 18 février 2018 / 11:29

      Merci Marine 🙂 si mon article t’a donné envie d’y aller, tant mieux 🙂 c’est vraiment une belle destination !

  4. anais
    21 mai 2018 / 08:41

    Bonjour,

    Nous allons cet année à Jérusalem ( en juillet) et nous voulons savoir si vous êtes allée au mur des lamentations? et si oui il y a t’il un nombre de prières requis ou est ce illimité ?

    • 21 mai 2018 / 08:47

      Oui je suis allée au mur des lamentations, l’entrée est libre et le temps sur place aussi 😉

Laisser un commentaire