Profiter de l’instant présent

Profiter de l’instant présent

Il arrive souvent qu’on se dise “vivement ci” ou “si seulement ça”, qu’on attende impatiemment un moment particulier ou qu’on regrette un instant passé. Dans chacune de ces situations, on est dans l’attente. On se trouve des excuses pour ne pas faire telle ou telle chose car on attend d’avoir plus d’argent ou plus de temps. Mais être dans l’attente empêche de vivre pleinement l’instant présent. Depuis que j’ai quitté Nancy, je suis souvent nostalgique de ma vie passée, je me surprends également à espérer avoir déjà terminé mes études pour que ma vraie vie commence. Mais la vraie vie elle est déjà là. Quand j’habitais Nancy j’avais hâte de déménager à Paris, j’avais hâte de commencer à travailler en alternance. Et aujourd’hui il m’arrive souvent de regretter l’époque où je pouvais aller me balader et profiter des terrasses ensoleillées à n’importe quelle heure de la journée. Même si c’est souvent difficile de ne pas être nostalgique ou de ne pas être dans l’attente d’un moment futur, profiter de l’instant présent permet de vivre les choses à 100% et d’être en phase avec soi-même.

Comment sait-on qu’on est dans l’instant présent ?

L’instant présent n’existe qu’au moment même où on le vit. Ce n’est qu’une seconde qui s’envole dès que la seconde suivante arrive. Au moment où j’écris ces lignes, je suis dans l’instant présent qui n’est pas le même que le moment où vous les lirez. L’instant présent est éphémère et perpétuel à la fois. Il nous échappe puisque le temps ne se fige pas, mais nous ne pouvons vivre que dans l’instant présent. Il s’agit de la seule réalité à notre portée. Alors autant la vivre vraiment. Si on attend un moment particulier au détriment de l’instant qu’on vit au moment où on le vit, il n’y a aucune raison pour que quand le moment qu’on attendait arrive, on le vive pleinement, vu qu’on est toujours dans l’attente de mieux.

C’est typiquement le cas du lundi matin par exemple. Quand j’arrive au travail, j’espère que la semaine va passer vite, je pense au week-end à ce que je vais pouvoir faire. Alors c’est très bien de planifier les choses, d’avoir des projets et de tout mettre en oeuvre pour les concrétiser. Mais ça ne doit pas se faire au détriment de l’instant présent. Si je rêve trop au week-end, je peux passer à côté de moments agréables avec mes collègues ou de projets enrichissants, des moments qu’on ne vit qu’une fois puisque chaque instant est différent. Quand j’étais petite, je me souviens que ma soeur demandait toujours ce qu’on allait manger le soir quand on était en train de déjeuner le midi. Elle ne profitait donc pas du repas qu’elle était en train de manger puisqu’elle pensait déjà au prochain. Etre dans l’instant présent, c’est savourer la vie pleinement.

Etre dans le “ici et maintenant” ce n’est pas échapper à nos impératifs, au futur ou aux actes qu’on a commis par le passé, mais c’est être en phase avec ses émotions et ses sensations. Et quand on est en phase avec soi-même, on est plus à même d’aborder le futur et d’être disponible pour nous mais aussi pour les autres.

Rien ne sera jamais aussi bien que maintenant

Quand je m’aperçois que je pense des choses comme “si seulement…” ou “vivement que…” j’essaie de me stopper dans mes pensées. Je le conçois ce n’est pas toujours évident et on ne se rend pas toujours compte qu’on n’est pas dans l’instant présent. Mais dès que je m’en aperçois, je me stop et me dis “rien ne sera jamais aussi bien que maintenant”. Alors vous pourriez dire “non ça pourrait être mieux, si je perdais 5kg, si je gagnais plus d’argent, si j’avais quelqu’un dans ma vie etc”. Mais en réalité non. Car ces moments que vous espérez appartiennent au futur ou au passé et vous empêchent de vivre l’instant T et donc de mettre en oeuvre des mécanismes pour atteindre vos objectifs. “Rien ne sera jamais aussi bien que maintenant”, ça veut dire que j’ai déjà tout pour être heureuse, j’ai juste à m’en apercevoir pour le vivre.

Je vous en parlais dans mon article sur l’importance d’être bienveillant envers soi-même, mais l’un des exercices où je suis la plus assidue c’est dans la quête des mes petits bonheurs du jour. Chaque soir, j’essaie de me remémorer au minimum 3 choses qui m’ont rendue heureuse dans la journée. Cet exercice permet notamment de se recentrer sur l’instant présent et de dédramatiser certaines situations où on pense que rien ne va.

Evidemment il m’arrive d’avoir des moments de nostalgie, des moments où j’espère avoir plus. C’est humain aussi. Mais je travaille de plus en plus sur moi pour profiter de l’instant présent. Au final, quand on vis pleinement le “ici et maintenant” on ne peut qu’être heureux ! ♡

La version audio de cet article est disponible un peu plus bas et sur Itunes.

Photos : Alyson Marion

 

 

Profiter de l’instant présent

 
 
00:00 / 0:00:00
 
1X
 
Suivre:
Partager:

12 Commentaires

  1. 9 avril 2018 / 11:58

    C’est vrai qu’il est très important d’apprécier les choses que l’on a et de ne pas être toujours dans une attente ou dans une nostalgie perpétuelle. On vit bien mieux on se rendant compte de notre bonheur 🙂 Cette série de photos est vraiment magnifiques!!
    Douce journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

    • 12 avril 2018 / 15:17

      Merci Laurie ! Effectivement, ça n’apporte rien de bon d’être dans l’attente ou dans la nostalgie…
      Bises

  2. 9 avril 2018 / 12:01

    Vivre l’instant présent : vive la méditation, ça aide beaucoup !
    Jolies photos.

    • 12 avril 2018 / 15:17

      Je suis justement en train de me pencher dessus, ça fera l’objet d’un prochain article mais d’ici plusieurs mois je pense 😉

  3. 9 avril 2018 / 22:24

    J’apprends tous les jours un peu plus à profiter des moments simples que la vivre nous offre et profiter du moment présent
    Il y a aussi un phrase que j’ai pu lire et qui m’a beaucoup inspirer : Nous n’avons qu’une vie mais si nous la vivons bien, une vie suffie….
    Je la trouve bien vraie et tellement motivante cette phrase…
    Merci en tout cas pour ta positivité 🙂

    • 12 avril 2018 / 15:18

      Oh oui superbe cette phrase ! Sais-tu de qui elle est ?

  4. 9 avril 2018 / 23:23

    C’est vrai que profiter du moment présent est parfois difficile. Je fais pas mal de médiation sur le thème du moment présent et ça me fait énormément de bien!! Merci pour cet article et ce podcast !!!

    • 12 avril 2018 / 15:19

      Je suis justement aux prémices de la méditation, c’est un vaste sujet et je me lance seulement. J’espère pouvoir évoluer rapidement et vous en reparler bientôt 🙂

  5. 11 avril 2018 / 13:47

    Coucou ma belle 🙂

    Je trouve ton article super sympa, je suis bien d’accord avec toi qu’il faut profiter de chaque instant, même si ce n’est pas toujours facile 🙂

    • 12 avril 2018 / 15:20

      Ca c’est sur, ce n’est pas facile, il faut se forcer au début pour que ça devienne un mécanisme par la suite 😉

  6. manguecocoblog
    22 avril 2018 / 08:29

    Bravo pour ce très bel article ! Tu ne pourrais pas avoir davantage raison, et c’est vrai que c’est souvent difficile de profiter du présent. Mais comme tu le dis, c’est humain ! Et d’un côté, le moteur de l’homme c’est aussi d’avoir des objectifs, alors il faudrait être d’une sagesse absolue pour ne jamais regarder devant soi ! 🙂 Gros bisous !

    • 29 avril 2018 / 20:01

      Merci beaucoup 🙂 Je pense qu’on peut tout à fait vivre l’instant présent en se fixant des objectifs, c’est d’ailleurs même très sain 🙂

Laisser un commentaire